6 questions à Benjamin

Benjamin Kohen, le fondateur de SABEKO

Fondateur de SABEKO avec son frère Samuel, Benjamin parle de sa vocation de plombier, des difficultés, doutes et des joies qui peuvent survenir en cours de professionnalisation.

Qu’est-ce qui fait un bon apprenti, d’après toi ?

Un bon apprenti d’après moi, c’est une personne qui a envie d’apprendre, qui montre un grand intérêt dans le métier et met un point d’honneur à vouloir faire les choses correctement. Il passera par des étapes de doute et d’incertitude quant à la voie qu’il aura prise, mais persévèrera devant la difficulté des épreuves de son métier.

Pour arriver rapidement à un niveau d’autonomie de plus en plus abouti. Il sera impliqué, curieux et consciencieux quant à son parcours professionnel et mettra toujours en priorité l’apprentissage du métier avant l’argent ou les vacances. 

Comment on aide quelqu’un qui est en difficulté à réussir ?

On aide quelqu’un en difficulté à réussir en prenant du temps pour lui, afin de comprendre les raisons de ses difficultés. Toutes les épreuves que l’on traverse peuvent être réparées ou surmontées si un objectif tiers nous montre un but positif.

Nous avons constaté que le gout du travail, le soutien d’une équipe au quotidien et une équipe encadrante proche, permettaient à tous d’avancer malgré les difficultés de la vie. Cependant de gros efforts peuvent être à fournir de la part de tout le monde dans ces moments-là.  Il arrive tout de même parfois que les belles valeurs et la bienveillance ne suffisent pas, en fonction des histoires de chacun.

Pour apprendre un métier, il vaut mieux un cadre rigoureux ou une ambiance à la cool ?

Les deux. La rigueur permet à chacun d’avancer dans la bonne direction sans oublier les fondamentaux à savoir la rentabilité de son poste, la productivité de son équipe. La rigueur permettra également un apprentissage plus rapide du métier et des gestes ancrés pour longtemps.

Un cadre cool amènera une certaine légèreté sur des sujets, ce qui rendra plus digeste la formation sur sa longueur. Il faut trouver un bon équilibre entre les deux afin d’apprendre le métier à un rythme correcte et apprendre à aimer se métier sur son entièreté. Trop de l’un ou de l’autre pourrait avoir de grosses répercutions sur l’apprentissage général.

Comment c’était, pour toi, l’école ?

L’école pour moi était quelque chose de compliqué et inintéressant sur la majeure partie de ma scolarité. Je peux dire que je « n’étais pas école » comme beaucoup de jeunes qui se retrouvent dans la filière du bâtiment, mais contrairement à beaucoup d’autres, j’ai choisi la plomberie.

Après des stages passés dans des entreprises du bâtiment de métiers différents, j’ai accroché avec le monde de la plomberie. L’aspect technique et terrain me correspondait.

Quels conseils donner à un jeune qui hésite à devenir plombier ou chauffagiste ?

Tout d’abord je conseille à ce jeune d’essayer plusieurs métiers du bâtiment avant de s’orienter plus dans un que dans un autre. Il y a des choses très intéressantes dans le métier de plombier chauffagiste et d’autres moins ragoutantes.

Cependant tous les métiers du bâtiment sont des métiers de passion. Ce que les jeunes doivent savoir c’est que le métier de plombier chauffagiste est un des métiers du bâtiments qui offre le plus de diversité d’actions. Ils interviendront sur des bateaux, dans des grosses usines, des maisons de luxe, dans des centrales nucléaires et encore beaucoup d’autre lieux qui habituellement ne sont pas ouverts au public. C’est un métier d’une richesse importante et pour qui veut se donner les moyens offre des possibilités de vivre de son travail dans des conditions très correctes est possible.

Pourquoi est-ce important de transmettre les connaissances acquises par SABEKO ?

Il est important de transmettre les connaissances acquises par SABEKO car elles sont novatrices dans un milieu qui demande énormément à se renouveler. Les métiers du bâtiment sont millénaires et certaines méthodes qui sont enseignées oublient complètement les fondamentaux, comme le savoir être, la bonne tenue, la politesse, une bonne diction etc…

Ce sont toutes ces petites choses qui, en plus d’une compétence technique acquise par le parcours de formation feront de vous un professionnel complet. Vous pourrez par la suite enseigner ces mêmes règles à vos équipiers et dupliquer un modèle de travail de qualité en cherchant l’excellence.

Entreprise certifiée Qualiopi 2022

SABEXTRA est un organisme de formation certifié Qualiopi

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux